Passage aveugle

Jack Kilmer par Hedi Slimane

En ce moment, je me demande ce que ça fait de grandir.

Et par grandir je ne veux pas forcément parler d’une quête de l’âge adulte. Comme si c’était une fin en soi. Et qu’une fois atteinte, il y aurait une sorte de stade permanent. Non je ne cherche pas à atteindre un stade mais comprendre l’acquisition de ce stade. Je veux savoir ce qu’il y a entre l’adolescence et l’âge adulte. Comme avant il y avait l’enfance et l’adolescence. Comment sait-on que l’on n’est plus dans une catégorie mais dans l’autre ? Si l’on doit ressentir la transition en soi. Trouver une différence en soi.

Je sais que c’est censé être une chose progressive et non une sensation instantanée, que ça n’est pas une sorte de mue foudroyante mais je pense que c’est davantage que cela. Que tous nos questionnements, nos difficultés à appréhender ce futur (et ce futur avec soi surtout) témoignent que ce n’est pas si clair que cela.

J’ai toujours pensé qu’il devait se passer quelque chose d’assez incroyable entre deux âges en voyant ce que deviennent les adultes. Le fait que les adultes qui devenaient parents et ne comprenaient pas leurs enfants puis leurs adolescents devaient connaître un état complexe entre deux âges pour ne plus discerner ce qui leur était arrivé seulement quelques années plus tôt. A partir de quel moment réussi-t-on à se dire que l’on est trop vieux pour agir d’une certaine manière, d’ arrêter de faire certaines choses qui nous procuraient tant de plaisir. Finalement oublier ce qu’il se passait le jour précédent et ne même pas s’en rendre compte. Ne pas s’en rendre compte. Peut être que c’est juste ça.

Je me demande comment vient cet « âge » et si finalement c’est juste une question de maturité où s’il y a un autre composant. Si ça se mesure par l’expérience, les expériences ou si l’on peut devenir adulte sans elles. Est ce que c’est comme voir son film préféré tant de fois que l’on ne devient non pas dégouté de ce film mais que l’on éprouve tout simplement plus le besoin de le voir, que l’on n’a plus de désir pour celui-ci, ou bien simplement une reconnaissance et une sorte d’attendrissement envers lui ? Puis on finit simplement par passer à autre chose. Devenir adulte est-il simplement devenir un Homme ou une Femme ou vraiment devenir adulte est-elle une chose à part ? Est ce que cela se sent seulement mentalement ou est ce que c’est quelque chose de physique, d’émotionnel ?

 Qu’est ce que vous en pensez de votre vie d’adulte ? Comment vous la vivez, l’appréhendez ?

2 commentaires sur “Passage aveugle

  1. Bon bah voila j’ai tout lu (j’aime bien lire d’une traite un blog chouette, un peu comme un livre) et je crois que c’est l’article que je préfere, parce qu’il pose le doigt sur un truc que je me demandais aussi (comment on passe d’adolescent a adulte?), et qui s’est produit sans que je sache vraiment comment.
    En vrai il est un peu triste ce passage et il se passe rien de spécial qui en plus permet de se rendre compte qu’il y a eu une transition. Mais quand c’est fait, bah c’est trop tard.
    Je pense que le passage a l’age adulte est lié au travail salarié (enfin moi je deteste travailler donc je suis peut etre pas la personne la plus objective a ce sujet, mais dans le travail, il y a une forme de violence terrible je trouve, qui fait que tu perds tout de suite ton adolescence).
    Le travail c’est la perte du temps. Quand on rentre le soir il reste a peine assez de temps pour bien manger et dormir assez. Du coup on peut plus faire comme avant a trainer, se laisser inspirer par des livres, des chansons, des films, voir des amis tard le soir… c’est possible mais ensuite bah on est crevé. Parce que le lendemain quoi qu’il arrive il faut se lever a 7h, et la liberté qu’on avait avant (de disposer de notre temps comme on voulait) n’existe plus.
    C’est la violence de plus se sentir libre, et de savoir que ya pas d’issue, parce que tes parents ne vont pas te financer jusqu’a 46 ans et qu’a un moment pour vivre il faut avoir de l’argent.
    La violence de savoir qu’a moins de créer son propre travail pour ne plus etre salarié (ce qui est possible mais pas tout de suite, demande du temps, de l’argent, de l’énergie), ca va etre comme ca tous les jours, et pour de nombreuses années.
    Et les dimanches déprimants parce que le lundi ya pas d’issue et que ca se repete.
    Le travail aussi c’est une forme d’uniformisation du comportement, de la maniere de parler, de s’habiller, peut etre meme de penser. Les rapports avec les gens deviennent convenus car ils sont vieux et ont le jugement rapide. Ils ne revent plus de rien, ne font plus de blagues, te placardisent si tu es un peu excentrique a leurs yeux (si tu te comportes comme un ado quoi…). Et c’est pas rigolo d’etre constamment rabaissé a cause de ca. Quand on est ado on peut facilement entrer en contact avec les gens, de maniere simple et un peu decontractée. Au travail tout le monde se controle. Et si toi tu te controles pas il y aura un retour de baton.

    Bref c’est un peu déprimant ce que je raconte (dans ma tete j’ai l’impression d’avoir toujours 17 ans en fait).
    Il n’y a pas de chute a mon commentaire (enfin si je pense un truc un peu cliché que je croyais pas quand on me le disait: mais souvent la meilleure partie de la vie est autour de 17/20 ans et ensuite…il faut réussir a garder cet état d’esprit qu’on avait a cette époque sinon les patates sont cuites comme on dit)

    J'aime

    • Merci c’est gentil, contente que ça te plaise ! C’est intéressant d’avoir ton avis sur la question parce que mon entourage a mon âge ou bien ce sont des parents et finalement ils ont fini par oublier comment ça se passait… C’est vrai que cette transition assez brute vers une autonomie ne doit pas y être pour rien, et vu ce que tu en dis ça ne donne pas trop envie !! Mais c’est un bon avertissement finalement 😉 Bon il me reste un an avant le début de la fin, donc il va me falloir un planning pour remédier à ça ahah ! Passe une bonne journée !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :