Le bonheur

Photo de David Shama (bon ok, ça n’a pas grand rapport avec le titre, mais la demoiselle à l’air ravie de se brosser les dents quand même)

Salut les copains !

Aujourd’hui je voulais te parler du Bonheur. Oui avec un grand B. Je voulais te demander ce que c’était pour toi le bonheur, et si tu sais pas me répondre, je vais essayer de te dire ce que moi j’en pense.
J’imagine qu’il y a des composants en commun que nous avons sur la question, et que les autres sont propres à chacun. Tu comprends bien que je ne suis pas sure de moi, du haut de mes 19 ans et que ce post va sans aucun doute être très brouillon.

Je pense tout d’abord que le bonheur c’est une histoire d’apprendre à aimer. Apprendre à s’accepter, et à aimer les autres. Qu’une fois que tu es « d’accord » avec ce que tu es, tu arrives à désamorcer de nombreux éléments de ta vie. Qu’une fois que tu as réussi à passer cette étape, le reste vient plus facilement (ah oui, ma spécialité dans la vie c’est de croire que ce genre de choses marchent comme une construction et qu’une fois qu’une pièce est finie, tu n’as plus à revenir dessus. Mais bien sur, on y croit). Le bonheur en fait c’est de réussir à apprécier chaque jour qui passe non ? Donc tu as plutôt intérêt à ne pas te cacher, sinon tu vas forcément avoir des sentiments négatifs je pense. Je crois aussi qu’il faut savoir où tu vas dans la vie. Id est quel est ton « but ». J’avais vu dans un reportage que les habitants d’Okinawa adoptaient un « ikigai », donc un but de vie, et que c’était leur raison de se lever le matin. J’ai l’impression que sinon tu perds beaucoup de temps (précieux) à t’éparpiller. Si tu veux en savoir plus sur ce reportage, c’est une conférence TED où Dan Buettner parle des zones bleues, soit les endroits où l’on vit le mieux et le plus longtemps sur la planète:

Ensuite je pense qu’il faut être en bonne santé, comme ça c’est une préoccupation de moins et tu peux avoir la patate pour réaliser tous les projets qui te tiennent à coeur. Et en dernier lieu il faut être enthousiaste, avoir envie de faire des choses nouvelles, comme ça c’est sur que tu ne t’ennuieras pas !

Je pense aussi que le confort de vie n’est pas négligeable. Je connais plein de personnes qui me disent que l’argent ne fait pas le bonheur et qu’on peut vivre de peu. Dans un sens je suis totalement d’accord, il ne faut pas que ça devienne une préoccupation majeure, mais je pense aussi qu’avoir une situation confortable c’est quand même le gruyère dans tes pâtes (alors là je t’ai fais une phrase où on a l’impression que j’ai 72 ans et 5 ans en même temps). Parce que mine de rien, sans argent tu peux pas aller au ciné, au théâtre, en vacances, faire des cookies toutes le semaines etc. Tu peux vivre sans, mais c’est tout de même moins drôle.

Je te laisse sur deux vidéos. La première c’est une interview que j’ai trouvée par hasard il y a quelques temps et même si je ne connais pas vraiment Marion Kaplan, je l’ai trouvée très intéressante cette interview.

 

La deuxième, c’est un film de Jean Rouche et Edgar Morin appelée Chronique d’un été. Ca commence par un micro trottoir avec la question « Etes vous heureux ? » et ensuite on part à la découverte de la vie des interviewers et de leur cercle d’amis. C’est un film que mon prof de vidéo de mon école nous a montré et j’ai vraiment aimé, c’est très intéressant. Ce film évoque aussi notre relation avec la caméra, comment on vit nos émotions avec elle. En retrait avec de la pudeur ou non. D’ailleurs je pense que je vais faire un post sur ce sujet, à savoir si oui ou non on est toujours soi même face à certaines situations. Le cercle d’amis, c’est pas des amis en carton quand même, personellement j’aimerais bien fréquenter Jean Pierre Léaud. Je dis ça je dis rien. Je vous le conseille vraiment. Bisous.

2 commentaires sur “Le bonheur

  1. Pour moi le bonheur a 2 composantes:
    1) le bonheur « brut » qui arrive pratiquement jamais dans la vie car ce n’est pas un bonheur du quotidien (le genre de joie profonde qui peut meme faire un peu pleurer quand quelque chose de génial se passe… mais du coup une joie tres forte et temporaire)
    2) et le bonheur du quotidien, qui pour moi est quelque chose qui se travaille. Il y a 2 citations que j’aime bien:
    Simone de Beauvoir (ah bah merde je retrouve pas la citation exacte): le bonheur est un combat.
    et Francois Mauriac: « Le bonheur, c’est d’être cerné de mille désirs, d’entendre, autour de son corps, craquer les branches. »
    Pour moi le bonheur c’est etre dans l’action (c’est agréable quand nos reves se réalisent mais c’est encore plus agréable au final je trouve les moments de construction, ou on agit pour aller la ou on est heureux)

    J'aime

    • Je pense que vous avez raison sur le bonheur dont on est indépendant/dépendant de la cause. Et en ce qui concerne la construction, pour moi je ne dirai pas que c’est plus agréable mais qu’on en tire une grande satisfaction voir un peu de fierté même et que ça apporte une motivation supplémentaire pour continuer dans cette voie.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :