Brouillard excitant

Salut toi !

Je ne sais pas si toi aussi tu as remarqué ça, mais la nuit, du moins passé une certaine heure de la soirée tu deviens une version plus libérée de toi même. Alors non je ne parle pas de ce que tu deviens après avoir bu un verre de trop, c’est pas ça, du tout.
C’est un sentiment qui pour moi m’accompagne depuis toujours. Alors j’espère que je ne suis pas la seule, sinon j’aurais l’air malin à te dire tout ça alors que toi de un ça ne t’es jamais arrivé mais en plus de ça tu t’en fous comme de la reine Jeanne. Mais bon je vais partir du principe que non je ne suis pas un être aussi exceptionnel et unique que ça donc toi aussi tu connais ça.

Si j’étais une hippie ou à fond dans les astres je dirais que c’est un truc en lien avec la lune, mais même si la spiritualité m’intéresse (d’une certaine façon), c’est clairement pas quelque chose que j’envisage comme une piste sérieuse. De toute manière je n’ai jamais pensé que tout nécessitait une explication donc tant mieux pour ma pomme.

T’as passé une journée à faire plein de trucs (au mieux) ou tu as ressassé tes problèmes/réfléchis à des questions existentielles (je sais pas si on peut dire au pire), et tu finis par arriver chez toi, à manger, faire pour la énième fois un truc que tu fais tous les soirs et puis tu sors avec des amis/connaissances/ce que tu veux mettre derrière ce slash. Alors là mon vieux c’est là que ça devient intéressant (enfin je trouve, du moins j’espère). Il y a ce moment le soir qui arrive, celui où tu sens que tu lâches prise parce que tu décompresses de ta journée. Tu te fiches de tes problèmes, tu as juste envie de t’amuser.

Et le truc c’est que tu commences à faire des trucs que tu ne ferais pas forcément si ça se passait en journée. Je ne sais pas comment te dire…tu rigoles davantage, tu deviens plus tactile, et surtout tu parles beaucoup plus, et tu ne parles pas des mêmes choses que d’habitude, c’est plutôt ça. Moi finalement ça m’arrive souvent et depuis longtemps d’être plus à l’aise le soir, d’être plus ouverte à la discussion. Comme une vieille partie pyjama au primaire. Tu te sens vulnérable parce que c’est une des premières fois que tu te dévoiles.

tumblr_n0puzePjFm1t4fg90o1_250

Et…de raconter ta vie. Le truc qui finit toujours par arriver. Alors parfois tu racontes des trucs intéressants, même que les gens sont hyper absorbés par ce que tu dis. Ouais même que ça arrive ahah. Et sur le moment tu trouves ça cool. Tu développes une conversation intéressante, t’es content de pouvoir t’exprimer de manière très détachée et parfois c’est même sexy cette attitude.

Le problème c’est le lendemain. Là tu n’es plus d’accord avec ton côté libéré. Tu te dis, qu’est ce qu’on a pu penser de moi ? Alors en général je me fiches pas mal de ce que les gens pensent de moi. Mais c’est pas vraiment un sentiment de gêne en fin de compte. J’ai l’impression que tu deviens juste ennuyé d’avoir donné un bout de toi. Sur le moment c’était cool. Après tu dois accepter cette perte qui peut être te donnes à présent l’air moins énigmatique.

tumblr_mcm1e2cMKM1r556mmo1_500

La partie cool (du moins si on veut) c’est qu’en général tout le monde finit par oublier. Même toi. Parce qu’au final ça n’était pas aussi marquant que tu le pensais.

Les seules fois où les gens se souviennent de tes confessions, ce sont de très bons amis, et avec eux on est plus à ça près question pudeur. Ou alors plus rarement ce sont des gens que tu connais moins bien, et qui ont été marqués parce que ce que tu leur as dis parce que ça a été important pour eux, ou parce que ça a été -le- moment où ils se sont dis -cette nana à l’air cool-. Et c’est déjà un bon début nan ?

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :