Expérience sans frais

C’est vrai que parler de son adolescence à ses enfants, pour je ne sais quelle obscure raison, est tabou.

Probablement parce qu’ils ne veulent pas donner de mauvaises idées à leurs ados (comme si les ados avaient besoin de ça pour faire des erreurs ou des bêtises). Personnellement je trouve ça dommage. Les seules informations d’une vie antérieure de mes mes parents/ma grand mère, je les ai eu à la sueur de mon front, et malheureusement c’était tellement peu détaillé que ça n’a eu aucune espèce d’influence positive ou d’instruction quelconque pour moi. Ce que j’ai encore plus de mal à comprendre c’est que j’ai des parents très ouverts (du moins aux vues de mes observations dans les autres familles par exemple) donc j’ai peine à imaginer ce que serait une discussion sur les premières expériences dans des familles plus réservées ou traditionnelles si tu vois ce que je veux dire.

Moi, je suis de ces personnes qui pensent que l’expérience des autres et un peu de savoir supplémentaire ne peut pas faire de mal, donc j’admets que je suis un peu déçue. Il faut croire que je vais devoir trouver les réponses à mes questions moi même, et comme tout le monde faire plein d’erreurs. C’est tout de même une bonne leçon de vie, car on apprend souvent beaucoup plus de ses erreurs et échecs que de ses réussites. Pas d’expériences sans frais donc, seulement un peu de lucidité, de bon sens et de courage pour plonger dans des eaux peu désirables.

Cependant on peut toujours demander à ses frères et soeurs. Ou maintenant, ère 2.0 oblige (est ce que c’est toujours 2.0 ou il y a désormais un autre terme moins has been ? En gros, est ce que je suis à la ramasse ?) on peut demander à internet, à nos risques et périls.

En évoluant, même si je suis toujours en questionnement perpétuel, j’ai cru comprendre qu’apprendre seul, c’était pénible mais crucial. C’est malheureux mais on a pas vraiment le choix. Et c’est tant mieux. On est obligés de grandir dans une certaine mesure. Et je ne sais pas pour toi, mais quelques fois dans ma « jeunesse » (bonjour j’ai pris 30 ans en une phrase), j’ai un peu eu cette impression que je connaissais tout de la vie. Du moins, pas vraiment, mais il n’empêche que plus tard tu relativises sur ton savoir que ce soit d’un point de vue intellectuel ou social.

Même si je dis tout ça, je vais être contradictoire dans une certaine mesure dans exactement deux minutes…

J’aime bien le magazine Rookie, et même si je trouve que la plupart du temps il s’applique beaucoup plus pour les jeunes ados, je trouve son contenu très décomplexant et sa volonté d’aider les jeunes en « difficulté » est assez remarquable.

Je ne sais pas si tu connais cette série, il s’agit de « Ask a grown man ». Comme son nom l’indique, des lecteurs posent des questions sur l’adolescence au magazine, et un adulte y répond en vidéo. Généralement ce sont des célébrités, ce qui ne fait qu’augmenter le plaisir des jeunes, fangirling oblige. Et je n’ai plus vraiment l’âge de prendre des conseils pour beaucoup de questions posées mais je trouve le concept hyper intelligent. Je mets ici deux vidéos « Ask a grown man », tu vas voir c’est assez chouette.

La première c’est le père de Tavi Gevinson (la créatrice du magazine en ligne Rookie donc), et la deuxième Alex Karpovsky, qui joue dans la série Girls de Lena Dunham et qui je trouve a un humour plutôt plaisant.

 

 

Je trouve ça très drôle que Tavi soit révulsée à l’idée que son père ait eu des conquêtes antérieurement. Ce que je trouve bizarre, parce qu’elle a 18 ans. Moi je pense que je rirais voire je me moquerai un peu mais je sais pas, c’est le cours des choses quoi ! Sinon je dois avouer que son père est un sacré phénomène.

 

 

Sinon on en parle de l’histoire de l’ours en peluche avec une caméra ? Haha.

Vous, vos parents vous ont déjà parlé de leur adolescence ?

3 commentaires sur “Expérience sans frais

  1. Je pense qu’il y a une info qu’il ne faut pas négliger tout de même…
    L’adolescence de nos parents, mine de rien, c’était il y a longtemps… Les souvenirs de cette époque ne sont plus aussi vivaces, peut-être qu’ils n’en ont gardé que des bribes, quelques moments, quelques atmosphères générales…
    Finalement, peut-être qu’ils n’en parlent peu parce qu’ils ont peu à en dire.
    Bon il y a aussi l’option « pudeur », les parents qui se souviennent de beaucoup de choses mais qui ne VEULENT pas en parler.
    En tout cas, je pense qu’il faut considérer les deux options, même si la première me rend terriblement triste parce que je ne peux pas m’empêcher de me projeter. Ne va t-il rester de ce que je suis en train de vivre qu’une vague impression dans une vingtaine d’années ?

    J'aime

    • C’est vrai que je n’en parle pas dans cet article, mais c’est là la magie du thème, c’est que je ne veux pas parler de tout au même moment ! 😉
      Je vais parler de ces sujets toute la semaine je rappelle (c’est une série d’articles sur « la chute » bien que ce soit un thème prédominant du blog) donc j’ai des points de vue différents dans chaque article (un peu, tout de même).
      Sinon, oui je suis d’accord avec ce que tu dis !! 🙂

      J'aime

  2. Haha c’est marrant moi c’est l’inverse: je suis bien contente que mes parents ne me racontent pas leur adolescence parce que ca me generait plus qu’autre chose je crois (alors que les souvenirs d’enfance, non).
    Pour moi l’adolescence est une période tres intime et je n’aimerais pas la partager plus tard avec mes enfants (ouai je suis un futur parent relou). C’est une période qu’on vit seul. Moi la plupart des réponses a mes questionnements, je les ai trouvées toute seule (et avec l’aide d’internet haha) et je suis bien contente, je serais pas la personne que je suis, je serais « polluée » en quelque sorte si j’avais partagé ca avec mes parents (les discussions sur la sexualité, par exemple, ca me parait quelque chose de completement suréaliste a avoir avec ses parents). Enfin ce n’est qu’un avis personnel hein j’ai bien conscience que ce que je raconte la est tout a fait subjectif!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :