American Horror Story

(J’adore la typo de la série)

Bon dans ma vie j’ai du voir quoi, peut être 4 films à tout péter qui faisaient vraiment peur. Genre Shining c’était le premier à me foutre vraiment la trouille. J’ai pas pu regarder la scène dans la baignoire (je sais pas pourquoi mais les trucs flippants dans les salles de bain, je supporte pas). Et puis un bout de Dexter qui est gore (Enfin je sais pas pour vous mais moi je trouve ça très crade. Même si c’est du travail dans la dentelle en mode chirurgie, c’est de la dentelle super dégueu). Mes copines et moi on était pas du genre à regarder des films d’horreur sous la couette, j’étais plus le type Orgueil et Préjugés tu vois. Donc tout ça pour te dire, que de un je ne connais pas du tout le registre et de deux c’est pas vraiment quelque chose qui m’attire à la base. D’ailleurs je ne regarderais plus ou moins jamais un truc pareil toute seule.

Je crois qu’on peut dire que je suis une chochotte. Moi je suis la fille qui flippe quand elle doit faire des prises de sang (pas à cause du sang, mais à cause des seringues) et je ne supporte pas la violence dans la vie réelle donc tu te doutes bien qu’à priori ça me rebute aussi dans les films.

Pour moi c’est plus ou moins la « même chose ». Autant quand tu regardes The Vampire Diaries, ils tuent pour le plaisir, mais tu sais que les vampires c’est juste de la blague parce que ça n’existe pas. Ca reste juste un truc pâle et sexy. Autant les tarés psychopathes ça existe. C’est d’ailleurs pour ça que Dexter je n’ai vu que la première saison et des brouettes parce que pour parler poliment je finissais par me pisser dessus le soir.

Donc tu me diras, dans ce cas là pourquoi tu as commencé American Horror Story ? J’ai vu qu’Essie Button regardais ça et qu’elle trouvait ça cool et étant donné que j’adore cette fille, qu’on est toutes les deux lions et qu’en général on aime bien les mêmes trucs je me suis dis « why not ».

C’est une série plutôt réputée, je me suis dis, meh allez on y va. Comme par hasard je ne l’ai pas trouvée en vostfr pour les premiers épisodes et ça m’a saoulée pendant deux minutes donc j’ai commencé à la regarder en français du coup. J’ai flippé au bout de 5 minutes et j’avais plutôt honte de moi… Heureusement que j’habite pas une immense maison mais un petit appart parce que sinon je n’aurais JAMAIS regardé ça. Une fois j’ai regardé seule un film d’épouvante chez mes parents, vu que ma maison est grande avec du plancher qui grince et des rideaux et de la déco qui vient de pays différents j’étais tétanisée de devoir dormir toute seule. Pour moi le pire c’est les escaliers dans une maison. Quand j’étais petite je faisais des cauchemars à répétition de courses poursuites dans les escaliers et je dois dire que c’était pas joli. Tu sais celles où ton « agresseur » va à la vitesse qu’il veut et toi comme par hasard tu ne marches qu’en slow motion. Heureusement maintenant je ne fais presque plus jamais de cauchemars, mais je crois que plus jeune j’étais la reine. Vers 6 ans je passais la moitié de mes nuits à aller dans la chambre de mes parents morte de trouille tout ça pour retourner dans ma chambre après m’être fait consolée 5 minutes. Je mettais des heures à me rendormir. Du moins, ça me semblait des heures.

Donc American Horror Story (on va appeler ça AHS parce que c’est un peu long sinon). Dans la première saison, une famille déménage dans une grande maison très baroque et comme par hasard, classique, la maison a une histoire très lourde car il y a eu des tas de meurtres et suicides. Notamment la cave qui fait flipper de ouf. (J’ai aussi eu une cave dans ma maison, et j’avais la trouille de ma vie à chaque fois que je devais descendre quand j’étais petite. Oui comme tu vois, j’avais vraiment le sens de la mesure, tout me faisait peur.) Bon la maison a AUSSI des lustres Tiffany, j’ai envie de te dire parfois il faut faire des concessions.

AHS dans le début de la première saison parle (à priori ça change d’ambiance dans chaque saison si j’ai bien compris) de psychanalyse, de maison hantée genre meurtres à répétitions, de phobies, de voix, de sexe, de scarifications, fausses couches et j’en passe. Dès les premiers épisodes. Et le générique avec des foetus dans des bocaux, c’est juste l’angoisse. D’ailleurs je zappe toujours le générique c’est super flippant c’est pas possible.

Bon sans parler du fait que je suis peureuse comme c’est pas permis, j’ai l’impression en non connaisseuse que cette série est vraiment pas mal.

J’aime bien la jeune actrice Taissa Farmiga (je l’avais déjà vu mais pas forcément accroché dans The Bling Ring), j’ai envie d’en savoir plus sur elle. Jessica Lange est merveilleuse (d’ailleurs cette femme est vraiment super belle). Après est ce qu’on parle un peu d’Evan Peters ? The feels ma caille !!

sarah-paulson-is-the-latest-to-book-a-room-in-american-horror-story-hotel-354305

Well, definitely.

Je pense que je vais regarder encore un peu, histoire de mieux comprendre le registre. D’un point de vue cinématographique et de la scénographie (je sais pas si on peut dire ça d’un film/série) ça m’intéresse. Sinon je crois que je vais peut être (surement) passer mon chemin. Et ce que j’ai à dire, c’est que ce n’est même pas parce que ça me fait peur. Je t’explique.

Je crois que ça me rassure beaucoup dans un sens que ça me fasse peur. Je préfère être flippée que de ne rien ressentir ou de trouver ça un peu gentillet du registre. Parce qu’à priori, AHS ce n’est pas considéré hard core dans le genre donc bon j’imagine que j’ai de la chance de ne pas être cardiaque parce que là sinon ce serait vraiment la misère.

Je suis contente d’avoir peur parce que je me dis que je ne trouve pas ces scènes normales et/ou saines et donc ça me rassure en ce qui concerne ma psyché. Cependant il y a un truc que je me demande à chaque fois (quasi jamais donc) c’est : A quel point ce que je regarde m’affecte ?

Je me pose la question pour beaucoup d’autres choses que ce soit dans les magazines féminins (que je ne lis plus depuis des années parce c’est franchement nul, mais du coup je me méfie un peu de ce que je regarde sur internet, genre pubs et cie). Que ce soit tumblr (j’en ai déjà parlé mais même en triant tes abonnements, la mode est à la dépression donc chaud les marrons de passer à côté du énième post qui dit que t’es au bout de ta vie et qui en plus contient un nombre inquiétant de notifications). Que ce soit la télé (Je ne la regarde pas c’est déjà ça de gagné. Pas que tout soit mauvais non plus. Je bénis mes parents qui m’ont toujours fait comprendre qu’ils me déshériteraient si je regardais la télé réalité. Du coup pour pas me foutre la honte, je n’ai jamais essayé et je passais mon temps sur les docu sur les félins et les insectes sur Arte. Sinon je regardais Tao et les cités d’or aussi. Remarque c’était peut être pas la même époque. Et je m’endormais devant La Grande Librairie quand ma mère le regardait, j’avoue que ça, j’étais pas super emballée.).

Ma mère m’a dit une fois qu’elle lisait des polars quand elle était jeune mais qu’elle avait fini par arrêter parce qu’elle entendait plein d’histoires glauques aux infos et qu’elle faisait trop le lien entre la fiction et la réalité. Moi c’est surtout ça qui me dérange. Vu que certaines histoires sont identiques dans la fiction et la réalité (avec tous les trucs horribles qui se passent) ça me fout les jetons. Je pense que je prendrais ça plus à la légère si je ne connaissais pas la réalité.

Ou donc les films/séries. Je ne sais pas si c’est chelou, et que ça n’arrive qu’à moi, mais de voir des trucs horribles, j’ai peur bizarrement qu’à force je les banalise, ou que ça me donne des idées ou que je fasse une psychose sur un truc que j’ai vu. A priori je suis saine d’esprit donc évidemment je n’ai pas ce genre d’idées mais le fait que ça « puisse arriver » me donne une peur bleue. Parce qu’hormis les schizophrènes, les gens qui font des trucs horribles c’est des personnes qui font des obsessions sur ça et qui passent leur temps à dégommer des gens dans les jeux vidéos et trucs du genre (oui je suis dans le cliché). Ou alors ils viennent de familles horribles (à priori je suis couverte -j’espère-, je ne fais partie ni de l’un ni de l’autre).

american-horror-story-tate-e1406133798263

(Oui je fan girl à mort laisse moi tranquille)

Il n’empêche que ce soit dans les séries de flics/FBI ou de trucs qui font peur, t’apprends vachement les dessous d’être un serial killer et comment ne pas te faire choper, je trouve ça abusé.

Je me demande vraiment comment font les psychiatres pour un ne pas faire de cauchemars de patients chelou et de deux de gérer tout ça de manière zen (là tous les psychiatres qui tombent sur cette page et lisent cette ligne doivent se fendre la poire j’imagine). J’ai vu des vidéos du cast d’AHS et ils disaient que parfois ils étaient eux aussi morts de trouille, ça me rassure.

Bref. Toi tu crois que tu peux finir par banaliser ça ? Et ceux qui regardent et/ou aiment bien les films d’horreur, c’est quoi les caractéristiques qui vous plaisent là dedans ? Et vous avez pas la trouille sérieux ?

J’avais commencé par écrire ça, et puis j’ai fini par boulotter (c’est ça l’expression qu’on utiliserait en français pour binge watching ?) toute la première saison et à commencer la deuxième. Bon ben c’est foutu, je ne crois pas que ce sera une « expérience » ou une « exploration du genre » puisque maintenant la série me plait à mort. Pff c’est le cas de le dire, mauvais jeu de mot. Même si c’est méga dégueulasse on est d’accord. Je crois que tout le génie d’une série, c’est que peu importe le « thème » tu accroches toujours avec les personnages. Et c’est ça qui te fais continuer. La deuxième saison se déroule elle dans un asile, et même si tout le monde dit que c’est plus dégueu que la première saison, perso ça me fais moins peur parce que maintenant j’ai plus l’impression qu’un mec avec le visage brulé ou en costume de latex va me tuer dans mon appart. J’ai vérifié y’a personne sous mon lit.

Je trouve ça quand même hyper fascinant, c’est assez dingo le travail mis en place pour faire cette série. Bref, j’arrive après la bataille puisqu’elle est sortie il y a longtemps. Je vais probablement faire comme d’hab, à savoir regarder 4 saisons en un laps de temps furieusement court et ne jamais regarder la fin. Je fais toujours ça, fâcheuse habitude.

Toi tu regardes quoi ?

PS: Suis-je la seule à ne pas accrocher avec Games of Thrones ? Ne me lance pas de cailloux stp…

2 commentaires sur “American Horror Story

  1. Haha marrant ce post, moi c’est pareil pour les films d’horreur, je suis incapable de les regarder: je suis tellement 1er degré que je fais pas la distinction fiction / réalité et du coup je me prends toute la violence dans la face comme si ca m’arrivait a moi et ensuite je flippe dans la vraie vie ^^

    J’avoue ne pas comprendre:
    a) les réalisateurs de films d’horreur: qu’est-ce qu’ils ont dans la tete sérieux? Je peux pas m’empecher de me dire que pour trouver des idées aussi dégueu ils doivent etre sérieusement malsains dans leur tete, limite psychopathes…
    b) les gens qui aiment les films d’horreur: idem (et puis ca se voit qu’ils ont jamais rien vécu de grave, jamais été confrontés a un psychopathe; je veux dire comment est-ce qu’on peut passer un bon moment et rigoler en mangeant des chips face a des scenes de violence? ne me cherchez pas je suis 1er degré et j’ai 64 ans dans ma tete)

    Sinon je regarde plus trop de séries (rapport au fait que ca prend trop de temps je trouve et ca déclenche des « envies compulsives » de tout regarder d’un coup et j’aime pas ca). Mais j’avais vraiment bien aimé Borgen et Twin Peaks! Games of Thrones j’avais commencé a lire les livres mais ca m’a saoulé, trop de personnages, et puis trop de clichés médiévaux je trouve (harcelement sexuel, gens qui se font assassiner de partout etc. je veux dire a un moment c’est clairement répétitif)

    J'aime

    • Moi aussi dans les films je me mets toujours à la place des personnages donc je ne prends pas de recul…
      Pareil je suis toujours la fille qui trouve ça assez flippant que des réal à priori sains d’esprit puissent faire des scénarios pareil ! Mais je pense aussi que c’est totalement une histoire de « don d’écriture » et que la motivation de l’histoire et de création de personnages intéressants est la motivation principale et ce qui nourrit le créatif. Même si c’est chelou. Reste à savoir si ça reste qu’un jeu d’écriture après hein haha ! Ce qui est trop drôle c’est que le mec qui réalise AHS est le réal de Glee aussi. Aucun rapport c’est assez drôle. J’avais regardé un peu cette série plus jeune et même si c’est un peu trop « teenagers » pour moi elle était bien. En ce qui concerne les chips, euh perso quand tu vois des gens se faire torturer j’ai TOUT sauf envie de manger !
      Je regarde presque pas de séries non plus. Si j’en regarde il faut que je sois sure de n’avoir rien « d’important » à faire parce que je deviens une no life haha. Donc j’en regarde jamais en période de cours. Moi je crois aussi que c’est le « trop de personnages » qui ne m’emballait pas dans GoT. C’est pour les personnages que je regarde des séries donc si je ne peux pas m’y attacher parce qu’il y en a trop et qu’ils meurent tous ça me saoule. Twin Peaks j’avoue qu’il faudrait que j’y jette un oeil, apparemment c’est vachement bien.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :