Dans ton lit..mouais.

Bon euh je suis pas experte mais on va parler de sensualité/passion et de…parties de jambes en l’air.

Le truc c’est que j’ai fini (enfin c’est pas trop tôt) Henry and June d’Anais Nin. Et ma foi c’était plutôt intéressant.

Il y a des fois où je me suis dis « est ce que je peux lire ça en public ». Comme si j’étais en train de lire Fifty shades of Grey tu sais pff… N’empêche que je sais toujours pas si c’est ça qui a mis mal à l’aise le danois de 60 piges à côté de moi dans l’avion à l’aller. Mais toujours est-il que j’avais l’impression d’être au musée Grévin pendant tout le vol. Il était crayeux et me fuyait comme la peste (à priori je crois que je ne sens pas mauvais en plus). Bon ça ne les a pas empêchés sa femme et lui de se siffler deux bouteilles de blanc. En silence bien sur. (on est d’accord ça déshydrate encore plus le vin en altitude ?).

Bon Anais.

Je sais pas si certains diraient qu’elle est un peu nympho/a des moeurs légères… Moi je dirais juste qu’elle était plutôt cool pour l’époque et qu’elle ne se laissait pas marcher dessus.

En gros Anais elle est de Louveciennes, est à priori maquée avec Hugo et elle aime (beaucoup) trainer avec Henry et June. Mais aussi avec Eduardo et Allendy. Brièvement John aussi. Bon à l’époque on aurait pu dire qu’elle avait beaucoup d’amants. Maintenant on dirait qu’elle a plein de plans cul réguliers et qu’elle est chaude comme une baraque à frites.

Trêve de plaisanteries…

En fait Anais elle était vierge (ouais ok jusque là ça arrive à tout le monde) et puis elle a commencé sa sexualité (Du moins partagée. Nan même pas, elle fait partie de ces gens qui trouvent que la masturbation est sale…) un peu en multipliant ses partenaires. Plus ou moins en apprenant avec un peu tout le monde. Nan mais ce délire que j’ai avec les parenthèses c’est pas possible…(t’as quand même compris ou pas ?) AHAHAH.

Ce dont je veux parler c’est de la multiplication de partenaires. Enfin en gros je sais pas quoi en penser donc je voulais en discuter. Anais elle se dit qu’elle aime certaines qualités dans chaque personne et que chacune d’entre elle lui apporte des sentiments différents. Elle aime un geste chez un, une attention chez l’autre. Le physique d’un, la passion de l’autre ou..son amour.

Evidemment ils kiffent tous Anais. Parce qu’elle est sensuelle, charnelle. Qu’elle leur apporte quelque chose de plus que les autres. Qu’elle n’a pas un beau physique (SPOIL elle a un corps d’enfant et elle finit par se faire refaire le nez. Sérieux je savais même pas que dans les années quoi 40 ? ça existait déjà la chirurgie esthétique ?!! Ok peut être que je suis trop jeune DONC ignorante. Ah oui c’est vrai ça marche comme ça.)

Et vu qu’ils sont tous fan, ils sont plutôt tendax niveau jalousie aussi. Même Anais. Ben ouais June avec Henry…Même si elles fricotent toutes les deux aussi. [Au passage le mec avec qui j’ai passé mon 1er jour à Copenhague m’a parlé « d’autres fan », comme si j’étais Mona Lisa et que j’avais plein d’admirateurs. Grosse blague. Bon en tout cas apparemment lui il l’était. Je me marre. On te l’a déjà faite ?]

C’est laborieux aujourd’hui mais ça vient hein. Donc elle se dit qu’il ne peut y avoir que passion ou amour. Bon alors moi et mon coeur de jeunette on a un peu flanché à cette partie là. Dis moi que c’est pas vrai…Stp ? *emoji qui supplie.

Dans un sens je comprend cette histoire de passion dans le sens sexuel du terme, du désir qui est différent de l’amour. Mais en gros si je caricature ça veut dire qu’il ne peut y avoir de dévouement et d’ivresse si on est amoureux ? Ou c’est juste que ça se délite (la dégradation si t’avais pas compris c’est ma hantise dans la vie).

Aussi dans la passion (à lire avec un accent portoricain), un truc à te demander. Toi tu définis ça comment ? Parce que j’ai cru comprendre que tout le monde dit que c’est temporaire. Je crois pas que ça me soit déjà arrivé en fait (ok file moi la boite de mouchoirs. merci.). Donc est ce que c’est genre moi qui me suis découvert un nouveau petit déj et qui ne peut pas m’en passer, pensant que cette fois non non je suis dévouée, je veux dire comment je pourrais vivre sans, mais finalement deux mois plus tard j’ai réalisé que le pain d’épices avec du yaourt à la vanille c’était pas mal…ou non, euh c’est pas ça ? Ouais moi tant que je trouve une chose qui déboite, même si c’est pas considéré comme tel, je m’en fais un petit déj. Si ma soeur lit ça elle devrait exploser de rire. Je me suis moyen calmée (pas du tout calmée) mais il y a quelques années je faisais une psychose sur les petits déj, et j’en changeais toutes les deux semaines. C’était très drôle. Mon pire petit déj c’était des biscottes avec de la confiotte de fraise et du thé au fruits rouges. Nan mais sérieux qui a inventé le thé au fruits rouges… J’étais pas bien dans mes baskets quand j’ai du finir mes biscottes. Nope.

Bon j’ai pas d’idée de transition petit déj/plan cul là. Quoique. Si on en revient à se partager plusieurs mets. Wink wink.

T’en penses quoi toi ? Moi j’ai plein de théories mais j’ai pas la pratique qui suit donc meh.

Il y a plein de fois où j’y ai réfléchi (ouais je passe des heures dessus mais oui) et où je sais pas, je me suis cru cool de penser que je serai ok de partager. En soi, je crois que c’est qu’une question de « règles » et de « limites » à définir. Est ce que oui ou non t’es ok de lâcher du lest. Est ce que tu veux que chacun fasse ses trucs dans son coin ou alors tu dois être honnête mais t’es ok d’aller voir ailleurs. Est ce que tu veux juste être le/la préféré(e). Est ce que tu veux que ce soit juste avec des inconnus, juste une fois ou non. J’en parlais avec quelqu’un (dis moi comment je dois te définir copine, je sais pas trop ce que je dois dire) d’être juste la préférée. Et finalement  j’étais d’accord pour dire qu’en théorie ça paraissait pas mal mais qu’en pratique c’était peu être un peu tout pourri.

En fait je crois que je me pose la question parce que j’arrive vraiment pas (je dis pas ça pour déconner) à définir si oui ou non on est supposé être avec une seule personne ou non. Bien sur j’exclue le cas « euh poupée maintenant on va fonder une famille ». Peut être question de société mais en tout cas je me vois pas avoir trois amants (plans cul) en ayant des enfants. [AH BON]

Ce que j’ai trouvé très beau dans Henry and June c’est que chacun de ses partenaires comptait vraiment. Même s’il y en avait des plus importants pour elle, qu’elle pouvait se passer de certains mieux que d’autres, il y avait un respect et une bienveillance envers chacun. Mutuellement. Je veux pas faire ma meuf (expression qui veut rien dire qu’utilise ma soeur :D), mais j’ai pas l’impression que ce soit faisable en 2015 cette histoire. Ou alors je vois le mal partout. Mais d’après ce que je vois, tout le monde se fout de tout le monde, et on a perdu toute sacralité dans le sexe. Donc tant que t’es pas amoureux pour le coup, on se fout plus ou moins (mutuellement) de la tête de l’autre. Moi je veux bien qu’on soit là pour s’amuser mais ça n’empêche pas qu’on peut y accorder de l’importance. Le truc c’est qu’y accorder de l’importance pour beaucoup de gens ça veut dire qu’il y a des sentiments. Mais pas toujours, moi je parle de respect. Sinon en parlant de sentiments, ça existe toujours ça ? Des senti-quoi ? Enfin bien sur que ça existe, mais dans ma tranche d’âge c’est mal d’en parler j’ai l’impression.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ouh, tu la sens là la meuf pas détendue ? Enchantée, Maud.

J’imagine que dans cette optique là, si tu voulais te la jouer Anais c’est un peu mort. L’expérimentation risque d’être dure et de passer moyen. (Je suis désolé j’ai essayé avec d’autres mots mais ça fait toujours très salace cette phrase. En même temps on est d’accord que si on veut on voit des doubles significations partout hein.)

Donc j’imagine qu’en fin de compte le but de l’article c’était de parler de la signification du sexe..?

Tu vas peut être me prendre pour une fille ennuyeuse mais bon écoute je crois que je m’en tirerai mais j’entend de ces trucs parfois qui m’agacent un peu… Pour citer deux exemples qui je dirais sont assez récurrents.

Le premier: « euh pardon, ils se voient depuis une semaine et ils ont rien fait » en mode attention ça risque d’être follement mauvais comme début de relation/ça n’en vaut pas la peine.

Le second qui consiste à dire qu’on est supposés se forcer sexuellement. Moi j’étais là toute choupi à dire « euh nan mais je comprend le truc du j’aime pas trop mais je le fais quand même pour mon partenaire mais par contre si t’en as vraiment pas envie, tu te lances pas dedans ». Ben non, j’ai reçu beaucoup de regards consternés. Ah d’accord, c’est comme ça que ça marche. Je suis sortie dépitée.

C’est que dans mon entourage/dans ma tranche d’âge ou c’est pareil pour vous..?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bon, sinon ce serai cool de rendre au sexe ce qui appartient au sexe. Aka le désir mutuel. La prochaine fois que tu vois un colloque sur l’art de vivre/l’harmonie sexuelle tu m’appelles je m’y inscris en premier hein. En parlant de ça j’ai vu un centre new age/détermination zen aujourd’hui. Je me suis demandée ce qu’ils y faisaient.

Je t’embrasse. Enfin si tu veux bien, on est obligés de rien. ∴

PS: J’ai un nouveau roomate qui vient d’arriver. Il a l’air de chercher la meilleure lumière pour son selfie. J’hésite à lui donner des tuyaux. Nan chéri à contre jour ça va pas marcher.

Un commentaire sur “Dans ton lit..mouais.

  1. Coucou!

    Contente de savoir que le wifi remarche haha
    Cet article m’inspire donc je ramène mon grain de sel:

    – je sais pas toi mais moi ça me saoule les gens qui se siphonnent de l’alcool dans les transports en commun (bonsoir, j’ai 45 ans…). Et je ne veux jeter la pierre à personne mais les allemands et les danois, et leur bière dans le train, c’est un peu lourdingue quoi!

    – concernant « l’amour libre » (parce que c’est un peu ça dans le fond?) je n’ai jamais lu le livre dont tu parles mais à une époque j’étais pas mal fascinée par simone de beauvoir, du coup je m’étais enfilée toutes ses autobiographies et je trouvais ses relations de couple trop cool. pour resituer le truc: simone de beauvoir rencontre sartre assez jeune (quand elle est encore étudiante) et dès le départ elle sait que ça sera son « compagnon intellectuel » pour la vie. donc ils restent toute leur vie ensemble (en tant que couple) mais à côté s’autorisent d’autres amours. sur le coup je trouvais ça assez beau. et puis plusieurs trucs m’ont fait penser que c’était pas si chouette que ça en fait. déjà j’avais une prof qui avait remis les pendules à l’heure et m’avait fait remarquer que l’amour libre, c’était souvent un des membres du couple qui le voulait plus que l’autre, et que l’autre s’adapte parce qu’il ne veut pas se faire quitter. dans le cas simone / jean-paul, c’est plus jean-paul qui était porté sur les coucheries à droite à gauche et simone qui s’adaptait. d’ailleurs simone de beauvoir a créé toute son œuvre en mode « féministe forte » qui s’en fout de ne pas avoir d’enfants et vit de manière relaxée les « amours contingentes » mais apparemment dans les faits elle le vivait pas si bien que ça: par exemple ça a été douloureux pour elle de réaliser qu’elle n’aurait jamais d’enfants (sartre n’en voulait pas). et aussi à un moment elle rencontre nelson algren, qui est un américain (qui vit donc en amérique) avec qui elle vit une vraie passion amoureuse (c’est avec lui qu’elle a son premier orgasme: elle n’en avait jamais eu avec sartre) et elle hésite sérieusement à tout plaquer pour se mettre en couple avec lui (d’ailleurs à sa mort elle se fera enterrer avec une bague que nelson lui avait offerte) mais finalement elle renonce pour rester avec sartre en france…et sartre ne la « récompense » même pas de son attachement en arrêtant un peu d’aller voir ailleurs, donc je crois qu’au final elle en a pas mal souffert. plus généralement je ne crois pas les gens qui disent en toute décontraction qu’ils sont polyamoureux et que ça fonctionne très bien. je suis assez vieux jeu en fait mais pour moi il ne peut y avoir de la place dans le coeur que pour une personne. et puis bonjour le stress et la jalousie (qui pour moi sont inévitables dans ce genre de situation)

    – concernant la « passion » j’ai écouté un podcast de la tête au carré récemment sur « comment faire durer l’amour » qui expliquait assez bien les choses. on a tendance à croire que l’amour a une durée limitée (surtout les gens de notre âge qui partent en se disant directement que de toute façon au final les choses foirent forcément), mais en fait c’est faut et… ça dépend des couples. Ce qui est vrai c’est que la durée de « l’amour passion », c’est 3 ans (c’est biologique). L’amour passion, c’est la phase où on est obnubilé par l’autre personne, de façon un peu obsessionnelle et maladive finalement (rien ne compte hormis l’autre). C’est une phase cool mais c’est un peu bête de réduire l’amour à ça au sens que si l’amour passion durait plus que 3 ans, ça serait invivable pour tout le monde! C’est un état assez « destructeur », qui demande beaucoup de ressources. Ensuite il y a d’autres composantes de l’amour: l’attachement (quand ça fait longtemps qu’on est ensemble), l’amitié… Au final les couples qui durent sont ceux qui réussissent à garder des composantes « romantiques » de l’amour passion du début tout en ne se faisant pas phagocyter avec ça et en l’élargissant à une relation de confiance, où l’amoureux est aussi le meilleur ami. Bref tout ça pour dire que je pense que c’est possible, c’est juste que comme pour beaucoup de choses dans la vie, écouter « les règles de la société » est plus improductif qu’autre chose [après j’ai l’impression d’être ultra vieux jeu mais on parle beaucoup du docu d’ovidie en ce moment, « ce à quoi rêvent les jeunes filles », et je me reconnais pas du tout là-dedans :s]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :